Quels sont les 7 cépages alsaciens ?

Quels sont les vins d’Alsace ? De quels cépages sont-ils produits ?

En Alsace, nous en cultivons 7, dont certains, d’origine germanique, ont été plantés par les Romains, alors que d’autres ont été apportés ici au début du Moyen Age.

Les 7 cépages alsaciens:

  1. Le Sylvaner
  2. Le Pinot blanc et l’Auxerrois
  3. Le Muscat
  4. Le Riesling
  5. Le Pinot gris
  6. Le Gewurztraminer
  7. Le Pinot noir

Le Sylvaner

Le Sylvaner (Silvaner en allemand), en entrée de gamme, donne des vins vifs et légers, à robe claire avec réflets verts. Ils sont bien acidulés, aux arômes discrets d’agrumes, de fleurs blanches, de menthe et d’herbe coupée.sylvaner-vins-7-cepages-alsaciens-raisins

Ils sont idéaux en apéritifs et avec des salades, par exemple, mais aussi les fruits de mer. En plus, ceux issus d’un sol granitique (comme dans notre Domaine) ont une minéralité rafraîchissante.

Cela en fait des partenaires idéaux des fruits de mer et des poissons. Car, comme l’a remarqué le CIVA, le Sylvaner « n’interfère pas avec la salinité marine des coquillages et autres fruits de mer, mais au contraire rafraîchit et désaltère. »

Le Sylvaner peut aussi bien convenir à d’autres plats légers comme des quiches, des tartes à l’oignon (dont la tarte flambée alsacienne, la Flammekueche), et même le gratin dauphinois.

Le Sylvaner propose donc un rapport qualité-prix assez intéressant. En revanche, il n’a pas de grand potentiel de garde ; c’est un vin à boire rapidement !

Le pinot blanc

Le Pinot blanc a été planté en Alsace à l’époque carolingienne. En entrée de gamme comme le Sylvaner, il s’en distingue déjà à l’oeil avec sa robe jaune pâle.

Alsace-pinot-blanc-7-cepages-alsaciens-raisins

Il dégage des arômes discrets de fleurs blanches et de fruits comme la pêche blanche. Mais c’est en bouche qu’il se fait remarquer le plus, en tant que vin minérale, rafraîchissant, avec une belle tension. En effet, il donne un équilibre parfait entre un fruité discret et une acidité mésurée.

On peut le servir avec les mêmes plats que le Sylvaner, et généralement avec les fruits de mer et les poissons frits, grillés, meunière, ou fumés.

Les salades, les quiches et tartes (notamment à l’oignon, comme la tarte flambée), et les omelettes, plats en apparence simples seront aussi sublimées par le Pinot blanc d’Alsace.

Et pourquoi pas le Pinot blanc avec des grenouilles sautées, ou encore avec des viandes blanches doucement mijotées ? N’hésitez pas à l’accorder même avec des plats qui ne sont pas typiques de cette région !

Enfin, les charcuteries et beaucoup de types de fromages trouveront en Pinot blanc d’Alsace son compagnon idéal. Il s’agit surtout de fromages lactiques, crémeux, mais aussi ceux après lesquels il faut nettoyer le palais, comme les fromages à pâte molle à croûte lavée, comme le Camembert, le Brie, le Coulommiers, le Chaource...

En bref, le Pinot blanc d’Alsace est idéal avec un plateau de fromages et de charcuteries !

Ce cépage echt alsacien a cependant des origines en Bourgogne, dans des appellations comptant parmi les plus prestigieuses de l’ancien Grand Duché : Chassagne-Montrachet et Nuits-Saint-Georges.

C’est là, en 1895-1896, que des ampélographes (spécialistes de cépages viticoles) ont repéré cette variété blanche issue du Pinot noir, cépage noir quasi-unique de la Bourgogne.

L'Auxerrois

Pinot-auxerrois-7-cépages-alsaciens-raisins

L’Auxerrois, cépage issu du Pinot blanc, conçu en Lorraine avant la Seconde Guerre mondiale, a des arômes et une structure similaires.

Cependant, il est plus fruité, comme une pomme jaune déjà un peu mûre et croquante.

Il s'est fait connaître dans la viticulture alsacienne après la guerre, en 1950.

Ses pieds de vigne avaient été cachés aux environs d’Auxerre (en Bourgogne) pendant la Guerre, d’où son nom.

Outre l’Alsace, il est aussi planté en Lorraine, aux Côtes de Toul et Côtes de Meuse.

Le Muscat

Le Muscat se décline, en fait, en trois variétés : Muscat ottonel, Muscat blanc petits grains, et Muscat gris petits grains. Il s’agit de mêmes cépages que ceux cultivés en Languedoc et au Roussillon. Cependant, en Alsace, ils sont vinifiés en vin complètement sec, et n’ont donc que peu à voir avec leurs cousins du sud de la France.

Alsace-muscat-blanc-7-cepages-alsaciens-raisins

On peut cependant penser à la douceur lorsqu’on ressent les arômes primaires du Muscat : elles sont très fruitées. Pêche blanche, pomme jaune croquante... avec des notes florales comme l’acacia. Tellement de sensations arômatiques, rien qu’au nez !

En bouche, le goût très fruité et agréable du vin est confirmé, avec des petites notes subtiles de canelle. Cependant, comme nous l’avons remarqué, le Muscat d’Alsace est bien sec.

Laissons ce joli vin parler pour lui-même, sur le site web du CIVA :

« On me croit souvent vin doux et on se trompe : mon caractère est sec et je n’ai pas mon pareil pour mettre en appétit.

Je déploie pour cela toute la palette des arômes et des saveurs inimitables de mon raisin, le muscat, avec tout son croquant et son charme rafraichissant. Ma musique est dansante et primesautière. »

Alors, avec quel plat servir le Muscat d’Alsace ? Grâce à son caractère bien sec et à la fois fruité, il est idéal en apéritif : il éveille les papilles gustatives sans saturer le palais.

Néanmoins, c’est aussi un bon accompagnement de nombreux plats légers, surtout ceux du printemps et d’été, lui-même synonyme de légérete : plats à la vapeur ou grillés, salades, crudités, ou même légumes cuits. C’est un vin idéal pour des végétariens.

Le Riesling

Le Riesling est probablement le cépage alsacien le plus connu et le plus réputé. Célèbre pour son acidité marquée, sa finesse, et sa fraîcheur, il donne du vin souvent apte à plusieurs années, voire une ou deux décennies de garde.

Au cours de ces années, sa robe (couleur) évolue du jaune pâle vers jaune de paille, puis bien doré. Ses arômes aussi : de florales et minérales (pierre de fusil, silex) vers des arômes de pétrole.

riesling-alsace-7-cepages-alsaciens-raisins

Sa palette aromatique est très diverse, évoquant les agrumes (citron, citronnelle, pamplemousse), ainsi que la pêche blanche, la poire et les fruits compotés, ainsi que des fleurs blanches (notamment l’acacia, le tilleul, et l’ortie blanche).

Mais sa caractéristique la plus marquante reste toujours sa minéralité rafraîchissante et sa vivacité, qu’on apprécie du début jusqu’à la fin de la dégustation ou d’un repas.

Puisqu’on en parle, il faut dire que les accords mets-vins possibles avec le Riesling sont aussi divers que sa palette aromatique.

De par sa finesse de structure et d’arômes, il peut bien accompagner des poissons à chair délicate. Grâce à son acidité et ses arômes d’agrumes, il s’accorde parfaitement avec le sel et l’iode caractéristiques de coquillages. Lorsqu’un poisson ou un crustacé est cuisiné à la crême ou en sauce, son acidité tranche le gras de cette dernière et apporte un bon équilibre avec la chair du poisson ou du crustacé consommé.

Après quelques années de garde, Riesling d’Alsace peut s’accorder aussi bien avec des poissons à chair dense, comme la daurade, la lotte, ou la truite.

Mais le Riesling n’est pas voué uniquement à accompagner une cuisine typique de la mer. Il s’accorde aussi bien avec les volailles et les autres viandes blanches, notamment le porc et le veau.

Même si tout dépend de la façon de cuisson, ces plats délicats appellent souvent un vin blanc, sans tannins agressifs. Parmi les meilleurs exemples, les joues de porc, la blanquette de veau, et le coq au riesling.

Puis, a l’heure de fromages, ce cépage emblématique de l’Alsace accompagne à merveille les fromages lactiques et crémeux, surtout ceux de chèvre et de brebis. Mais il peut aussi bien mettre en valeur les fromages de vache à pâte pressée non cuite.

En effet, si l’on nous demande « avec quel plat servir le Riesling », il faudrait une heure pour donner une réponse complète ! Tant les possibilités d’accords sont larges...

Le Pinot gris

Alsace-pinot-gris-7-cepages-alsaciens-raisins

Le Pinot gris (Grauburgunder en allemand) donne des vins opulents, gras, chaleureux, mais aux arômes discrets de fruits secs, de fumée, de cire d’abeille, de pain d’épices et de sous-bois. C’est un vin typique d’automne et d’hiver qui s’accorde le mieux avec la cuisine de ces saisons ... elle-même grasse, opulente, chaleureuse, et épicée.

Il convient le mieux à accompagner les plats ayant une structure dense, en sauce épaisse ou confits de fruits. Un canard aux pêches, un poisson ou une volaille en sauce grasse... Si le Pinot gris est demi-sec (comme le nôtre), voire moelleux, il peut aussi s’accorder très bien avec les plats épicés de la cuisine chinoise, indienne, ou thaï.

Si le Pinot gris d’Alsace peut sembler discret au nez (alors que sa robe est normalement jaune dorée), il se révèle ample et gras en bouche. Le final est long et bien équilibrée. Pour vraiment l’apprécier, il faut donc le déguster lors d'un bon moment ... voire même avec un repas !

Petit conseil : pour libérer les arômes du Pinot gris et en profiter au maximum, laissez votre verre s’aérer pendant quelques minutes au lieu de boire ce vin immédiatement. Puis, savourez-en chaque instant !

Le Gewurztraminer

Le Gewurztraminer est originaire du village de Tramino en Alte-Adige, au nord de l’Italie, d’une région majoritairement germanophone. De cette localité, il a été introduit, encore en Antiquité, en Alsace.

Il est probablement le cépage alsacien le plus connu (avec le Riesling), et ses arômes sont sans doute les plus intenses ... pour ne pas dire un peu exubérants !

Doté d’arômes de litchi, de fruits exotiques (mangue, ananas, fruit de passion), et de rose, mais aussi d’épices (Gewürz signifie épice en allemand), il donne des vins encore plus opulents que le Pinot gris, son « cousin » plus discret.

De même, en bouche, il est ample, suave, et charnu. C’est un parfait accompagnement pour tout plat de viande blanche confit aux fruits ou préparé en sauce grasse. En effet, la structure et la façon de confection d’un tel plat exige un vin doté d’une belle structure et d’une grande puissance aromatique, tel que le Gewurztraminer.gewurtztraminer-vins-7-cepages-alsaciens-raisins

De nombreux plats typiques de beaucoup de pays s’accordent à la merveille avec lui. Parmi eux, on peut mentionner de nombreux plats de la cuisine mexicaine, marocaine, thaï, vietnamienne, chinoise (surtout piquante, comme celle du Sichuan) et de l’Inde, notamment les plats en sauce curry.

C’est aussi vrai pour les plats avec des notes fortes de curcuma, de coriandre, de cumin, de garam marsala... ou de cannelle, de girofle et de piment. Autant d’épices qui sont très souvent utilisés dans de nombreux pays asiatiques depuis les temps les plus anciens.

Le Gewurztraminer d’Alsace s’accorde aussi à la merveille avec des plats en sauce sucrée ou sucrée-salée, comme le porc au caramel, les poissons en sauce aigre-douce, le canard à l’orange, ou encore des plats au lait de coco.

Et avec quels fromages servir notre cher Gewurztraminer ? Eh bien, avec des fromages qui, comme lui, ont des arômes et des saveurs puissantes ! Par exemple, avec le Munster, le Maroilles, le Pont-Eveque, le Livarot...

Dans tous les cas, il ne s’agit pas seulement d’équilibrer la texture, la saveur, ou la puissance aromatique d’un plat (ou fromage), mais aussi de sublimer ce dernier. Et aucun vin blanc au monde ne le fait mieux que le Gewurztraminer !

Bien évidemment, il a aussi toute sa place au dessert. Avec son fruité inimitable, il sublimera les tartes aux abricots, les amandines, les papillotes aux fruits exotiques, et la crème caramel.

Le Pinot noir

Enfin, le Pinot noir, originaire de la Bourgogne et apporté en Alsace sous le règne des Carolingiens, est le seul cépage noir d’Alsace. Selon la façon dont son moût (jus de raisin) est utilisé, il peut donner un vin plus ou moins structure et apte à la garde, plus ou moins fruité... Il sert aussi à élaborer du vin rosé d’Alsace (tranquille et effervescent : le Crémant d’Alsace rosé). Seul 10% de la production viticole en Alsace est représentée par le Pinot noir.

Alsace-pinot-noir-7-cepages-alsaciens-raisins

Comme le dit le CIVA, « dans le grand ensemble des vins d’Alsace se distingue la musique profonde et vibrante d’un magnifique soliste. »

Sa robe rouge rubis et son arôme de fraise et de framboise nous annoncent un vin léger et très fruité. Il l’est, mais chez certains vignerons alsaciens (dont Martial Dirringer), il conserve toujours un bon potentiel de garde.

Tout cela dépend de la façon d’élévage du Pinot noir. Si cela se fait en cuve en inox ou en béton, le vin sera très léger et voué à une consommation rapide. Ce qui est typique de vins rouges nordistes.

En revanche, notre approche est d’élaborer un vin rouge plus structuré, apte à une dizaine d’années de garde. Sans pour autant le rendre amer et astringent. Comme certains de nons confrères, nous l’élévons donc en barriques de chêne.

Notre Pinot noir se distingue donc d’autres vins rouges d’Alsace par des notes arômatiques de cerise et de mûre, avec des notes de vanille et de cuir, ainsi que des tanins soyeux, élégants, fins.

Laissons-le donc s’introduire lui-même, sur le site web du CIVA :

« Je sais prendre le temps, mûrir avec patience, pour donner le meilleur de moi-même. Si mon regard est profond et mon corps ferme, mon toucher est de velours. »

En effet, il faut un peu de temps et de patience pour vraiment apprécier le Pinot noir. Mais ce qui attendent son bien récompensés par un excellent vin rouge, mûr et à la fois accèssible.